Régime de Pensions du Canada : notre guide complet

régime de pensions du canada
Share this on social media

Vous avez du croiser le terme de cotisations au RPC depuis quelques temps déjà si vous vous préparez à la retraite et lisez sur le système de fonds de pension. Et vous avez des questions : tout le monde a-t-il besoin de ce revenu supplémentaire immédiatement? Comment faire pour présenter une demande? Est ce que cette pension du RPC peut remplacer une pension pour une invalidité?Est-ce cumulable avec un régime des rentes? Avez-vous envisagé le coût d’opportunité et l’âge de passage où il serait logique d’attendre pour prendre le RPC ? Vous trouverez des réponses à toutes ces questions et à bien d’autres dans notre article complet du Régime de Pensions du Canada (RPC).

Qu’est-ce que le RPC ?

 

Pour commencer notre guide complet, nous devons savoir exactement ce qu’est le Régime de pensions du Canada. Le Régime de pensions du Canada (RPC) est un programme d’assurance sociale qui aide les cotisants et leurs familles lorsqu’ils prennent leur retraite, deviennent invalides ou décèdent. Il fournit une prestation mensuelle imposable pour remplacer votre revenu d’emploi, ainsi qu’une certaine compensation monétaire aux survivants des cotisants. Il s’agit d’une prestation sur demande que vous recevrez pour le reste de votre vie si vous êtes admissible ; pour faire une demande, visitez le site web Canada.ca. Le montant du RPC que vous recevrez est basé sur les cotisations que vous avez versées pendant votre vie active.

 

Vous êtes assuré de recevoir des prestations du RPC lorsque vous prenez votre retraite. Lorsque vous cotisez au Régime de pensions du Canada, votre argent est versé dans un fonds qui sert à payer le RPC à votre retraite. Cet argent n’est jamais utilisé que pour votre paiement du RPC. On croit souvent à tort que le RPC peut faire faillite parce qu’il s’agit d’un programme d’assurance sociale. Cependant, les gouvernements fédéral et provinciaux ont apporté des changements au programme dans le passé afin de le garantir pour les générations futures pour vous permettre de recevoir votre pension.

Quelles sont les prestations du RPC ?

 

En plus de la pension de retraite du RPC, vous pouvez avoir droit à d’autres prestations du RPC. Comme pour la pension de retraite du RPC, vous devrez faire une demande pour obtenir ces prestations.

Régime de pensions du Canada et Régime de protection du Canada

Le Régime de pensions du Canada et le Régime de protection du Canada partagent une abréviation et sont faciles à confondre, mais il s’agit d’entités très différentes. Le Régime de Protection du Canada est un fournisseur d’assurance vie, qui n’est en aucun cas affilié au Régime de pensions du Canada. Le RPC (assurance) a été fondé récemment mais est devenu l’une des compagnies d’assurance. À ne pas confondre donc avec le Régime de pensions du Canada, un programme d’assurance sociale offrant des prestations de retraite aux personnes admissibles.

Quelles sont les conditions requises pour bénéficier du Régime de pensions du Canada (RPC) ?

Le Régime de pensions du Canada est un programme d’assurance sociale destiné à bénéficier à l’ensemble de la communauté, mais il y a quelques conditions à remplir pour être admissible. Pour faire une demande, vous devez vous assurer que :

  • Vous avez au moins un mois de plus que votre 59ème anniversaire,
  • Avoir travaillé au Canada pendant un certain temps,
  • Avez versé au moins une cotisation valide au RPC,
  • Voulez que les paiements du RPC commencent dans les 12 mois.

La contribution valide au RPC peut être un emploi que vous avez eu au Canada ou le résultat de la réception de crédits d’un ancien conjoint ou conjoint de fait à la fin d’une relation.

Comment avoir droit aux prestations maximales du RPC

Nous avons énuméré précédemment les conditions à remplir pour obtenir n’importe quel montant de RPC, mais si vous cherchez à maximiser le montant des prestations, vous devez également vous assurer que vous avez cotisé au RPC pendant au moins 85 % de la période pendant laquelle vous avez le droit de cotiser.

  • Années d’admissibilité : 18-65 ans (47 ans au total)
  • Années de cotisation : 40 ans

Pour que votre cotisation soit comptabilisée dans le nombre d’années de cotisation, vous devez verser le montant calculé à partir du MGAP (maximum des gains annuels ouvrant droit à pension). Malheureusement, si vous ne percevez pas un revenu suffisant au cours de cette année-là, votre cotisation n’est pas prise en compte.

Tout savoir sur la demande du RPC

Comment demander le Régime de pensions du Canada (RPC)?

Le RPC est une prestation fondée sur une demande, et vous devez en faire la demande si vous voulez en bénéficier, car une admissibilité et les paiements ne sont pas automatiques. Le gouvernement du Canada vous recommande de soumettre la demande avant la date à laquelle vous voulez que votre pension commence, en raison du délai de traitement. Heureusement, le processus de demande est très simple et ne comporte que deux étapes :

Vous aurez besoin de votre NAS (numéro d’assurance sécurité sociale) et des informations bancaires pertinentes pour la demande. Il se peut que vous deviez également joindre des pièces justificatives à la page de signature, mais cela sera précisé dans la demande en ligne.

Combien de temps durera le processus de demande?

Le gouvernement du Canada vous recommande de présenter votre demande bien avant la date à laquelle vous souhaitez recevoir votre premier paiement, et ce, en raison des délais de traitement variables. Service Canada commencera à traiter votre demande dès réception du formulaire de demande. Cela peut prendre jusqu’à :

  • 7 à 14 jours pour les demandes en ligne
  • 120 jours pour les demandes livrées à un Centre Service Canada
  • 120 jours pour les demandes envoyées par la poste

Le délai peut être plus long si votre demande est incomplète ou si vous avez besoin de plus de renseignements.

commencer à recevoir droits rpc

Que faire si votre demande est refusée

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, de nombreux facteurs entrent en ligne de compte pour déterminer si vous êtes admissible aux prestations du RPC. Si vous remplissez les conditions requises, vous n’avez pas à vous inquiéter du rejet de votre demande. Toutefois, si votre demande est refusée, vous aurez la possibilité de faire appel auprès de la Commission d’appel des pensions du Canada et de lui demander de revoir votre demande. La Commission vous informera s’il manque des documents à fournir pour que votre demande soit approuvée ou vous indiquera les exigences auxquelles vous ne répondez pas.

Quand pouvez-vous commencer à percevoir des prestations du Régime de pensions du Canada (RPC) ?

Vous pouvez toucher le RPC dès l’âge de 60 ans, mais vous recevrez moins de prestations que si vous attendez. Si vous attendez jusqu’à votre 65e anniversaire, vous recevrez vos pleines prestations. Vous pouvez également choisir de retarder vos prestations jusqu’à l’âge de 70 ans, ce qui vous donne droit à davantage de prestations.

Quels sont les risques associés à la perception du RPC ?

Comme pour tout plan financier, il existe de nombreux risques liés à la perception du RPC. Ces risques comprennent :

  • Risque de marché – possibilité que le rendement du marché boursier ne corresponde pas aux attentes et mette à mal vos finances,
  • Risque lié au taux d’inflation – imposé par des taux d’inflation supérieurs à la moyenne,
  • Risque de longévité – associé à la durée et à la qualité de votre vie.

Ces risques ne s’appliquent pas tous à la situation spécifique de chacun, mais il est important de les prendre en compte lorsque vous décidez de votre plan de retraite. Ces trois risques diminuent à mesure que vous attendez pour toucher le RPC, comme le montre la relation entre le taux de réussite et le moment où vous touchez le RPC.

Lorsqu’on examine la planification de la retraite, le taux de réussite est mesuré en comparant le plan de retraite aux données historiques sur les actions, les obligations et les taux d’inflation. Un plan est considéré comme un “succès” lorsqu’il donne de bons résultats par rapport aux rendements réels. Cette analyse est loin d’être infaillible, mais elle permet de bien visualiser la diminution du risque associée au report de la perception du RPC.

Bien que le taux de réussite augmente considérablement à mesure que vous retardez la perception de votre RPC, il n’y a pas de corrélation directe avec l’âge auquel vous devriez choisir de percevoir votre RPC. Il s’agit simplement d’une bonne mesure statistique pour illustrer la croissance potentielle du RPC.

 

prestation après retraite rrq

Quel montant de la prestation du Régime de pensions du Canada (RPC) recevrez-vous ?

Le montant de votre pension de retraite du RPC dépend de différents facteurs, tels que :

  • Votre revenu avant la retraite
  • Le type de revenu que vous recevez
  • Le nombre d’années de faible revenu
  • Les années passées à prendre soin de jeunes enfants
  • L’âge auquel vous décidez de commencer à toucher votre pension

Par exemple, si vous avez travaillé plus de 40 ans au maximum des gains annuels ouvrant droit à pension (MGAP), vous avez droit à la prestation maximale du RPC. Cette prestation change chaque année en janvier pour s’adapter au coût de la vie. Pour 2022, le montant maximal du RPC à 65 ans est de 1 253,59 $ par mois pour les nouveaux bénéficiaires. Cette valeur est susceptible de changer en fonction du moment où vous choisissez de toucher le RPC.

Quel est le montant de votre cotisation annuelle au Régime de pensions du Canada (RPC) ?

Votre cotisation annuelle est calculée en prenant vos gains annuels ouvrant droit à pension et en soustrayant le montant de l’exemption de base (vous pouvez gagner jusqu’à 3 500 $ de revenu exempté avant de commencer à payer la cotisation). Cette valeur constitue votre salaire cotisable, et un pourcentage appelé taux de cotisation est ensuite pris pour obtenir le montant final de votre cotisation annuelle.

Si vous êtes indépendant et/ou que vous dirigez votre propre entreprise, vous êtes censé payer le taux de cotisation à la fois en tant que salarié et en tant qu’employeur. Cela signifie que votre cotisation annuelle sera le double de celle d’un salarié ordinaire.

Ce qu’il faut considérer avant de toucher la pension du Régime de pensions du Canada (RPC)

Avant de décider quand prendre votre pension de retraite du RPC, vous devez tenir compte de ce qui suit :

  • L’incidence de votre âge sur votre paiement mensuel
  • Si vous avez l’intention de travailler tout en recevant votre pension de retraite du rpc
  • Le montant des cotisations que vous avez versées et depuis combien de temps vous cotisez au RPC.
  • Votre épargne personnelle, vos placements ou le régime de retraite de votre entreprise
  • La planification de votre retraite et le style de vie que vous souhaitez avoir à la retraite
  • Votre état de santé actuel, vos antécédents familiaux en matière de santé ou tout handicap.
  • Si vous avez d’autres revenus, comme des investissements commerciaux, des revenus de location, ou un soutien financier de votre conjoint de fait etc.

Chaque situation est différente et nécessite une discussion et une analyse par un conseiller financier. Voici quelques liens qui pourraient vous être utiles :

Pour recevoir une soumission sans engagement de votre part, nous aurons juste besoin de quelques éléments comme une adresse courriel et votre province de résidence. Notre conseiller revient vers vous le plus rapidement possible.

Écrit par Diane Taes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Like this article? You might also like these...

régime de pensions du canada
Conseils Finances

Régime de Pensions du Canada : notre guide complet

Vous avez du croiser le terme de cotisations au RPC depuis quelques temps déjà si vous vous …

Read more
REER CELI
Conseils Finances

CELI et REER : le guide complet

CELI ou REER? Si cette question vous laisse un peu perplexe, et que vous ne connaissez pas …

Read more
homme au téléphone discutant investissements
Conseils Finances

Comment devenir riche en étant encore jeune?

La presse aime parler des personnes qui deviennent riches jeunes : Mark Zuckerberg, Kendall Jenner, ou encore des …

Read more