Payer moins cher son assurance vie : comment arrêter de fumer

homme coupant cigarettes
Share this on social media

Lorsqu’il s’agit de tabagisme et d’assurance-vie, les deux ne font pas bon ménage. Comme n’importe quel fumeur vous le dira, magasiner une assurance vie alors qu’on est fumeur mène à deux choses : un refus de couverture ou, plus communément, des primes très élevées. Arrêter de fumer est le meilleur moyen pour faire baisser ses primes d’assurance vie!

Il existe d’autres options bien sûr qui permettent aux fumeurs d’obtenir plus facilement la couverture dont ils ont besoin, notamment les plans d’assurance vie sans examens médicaux comme les assurances vie simplifiées ou garanties. Mais, à long terme, cesser le tabagisme sera meilleur non seulement pour vos primes d’assurance vie et pour votre santé en général.

Aussi, dans cet article, nous allons examiner les mesures que vous pouvez prendre pour vous débarrasser du tabagisme. Nous vous fournirons des conseils faciles à suivre pour vous aider à arrêter de fumer, ce qui vous facilitera la tâche au moment de magasiner une assurance vie.

 

Comment le fait d’arrêter de fumer aide-t-il à réduire les primes d’assurance-vie ?

Une petite explication d’abord sur comment les assureurs génèrent leurs primes et comment fonctionne une demande d’assurance vie. L’assurance vie est une question de gestion des risques pour les compagnies d’assurance. Le processus d’obtention d’une couverture d’assurance vie traditionnelle implique de passer des examens médicaux et de répondre à des questionnaires de santé afin de déterminer précisément le niveau de risque que vous présentez, selon les compagnies d’assurance.

Votre état de santé actuel et passé est pris en considération, ainsi que les antécédents de santé de votre famille. Les compagnies d’assurance utilisent ces informations pour déterminer le coût de votre assurance vie, si vous êtes admissible à une couverture. Si vous avez des antécédents de maladie dans la famille et que vous fumez, vous risquez de devoir payer des primes élevées.

Pour éviter une augmentation des primes d’assurance vie, il vaut mieux arrêter de fumer. Cependant, arrêter de fumer juste avant votre demande ne sera pas très utile. En général, vous devez être non-fumeur pendant 12 mois. Une fois cette étape franchie, les assureurs vous considèreront comme un non-fumeur et vous aurez droit à des primes moins élevées. En arrêtant de fumer, vous diminuez les risques de développer des maladies liées au tabagisme et vous représentez donc moins de risques pour les compagnies d’assurance vie.

Ainsi, si vous êtes fumeur, vous avez encore l’espoir d’obtenir une assurance vie à un prix confortable. La seule question est de savoir comment se débarrasser de cette habitude.

Arrêter de fumer : nos conseils

Identifiez vos déclencheurs de tabagisme

La première étape à franchir lorsque vous décidez d’arrêter de fumer est de trouver vos déclencheurs. Avant d’arrêter de fumer, tenez un journal des envies et notez chaque fois que vous avez envie de fumer. Notez l’heure à laquelle l’envie est apparue, son intensité, comment vous vous sentiez et ce que vous faisiez, à quoi vous pensiez. À l’approche du jour où vous voulez commencer à arrêter de fumer, ce journal vous aidera à identifier les schémas et les déclencheurs communs.

En 2018, 15,8 % des Canadiens âgés de 12 ans et plus fumaient, soit presque 5 millions de personnes. Chiffre encourageant, entre 2015 et 2018, les chiffres ont diminué comme vous pouvez le voir sur ce graphique de Statistiques Canada.

En identifiant et en enregistrant vos habitudes et vos envies de fumer, vous faites le premier pas dans la bonne direction pour arrêter définitivement de fumer. Les situations les plus courantes qui déclenchent le besoin d’une cigarette sont les suivantes :

  • La consommation d’alcool.
  • Le fait d’être en présence d’autres personnes qui fument.
  • Après un repas.
  • Une situation ou une pensée stressante

Évitez donc de boire de l’alcool lorsque vous essayez d’arrêter de fumer, et communiquez sur votre décision d’arrêter de fumer auprès de vos proches pour qu’ils ne fument pas devant vous. Enfin, il est fréquent que les fumeurs aient envie d’une cigarette après un repas. Au lieu d’aller fumer, prenez un fruit ou un autre en-cas sain pour remplacer la cigarette. Commencez par ces exemples et déclencheurs courants si vous avez du mal à reconnaître vos déclencheurs de tabagisme.

 

Remplacement de la nicotine 

La nicotine contenue dans les cigarettes est la raison pour laquelle les gens sont si dépendants du tabac. La nicotine est un pesticide qui crée une forte dépendance et entraîne une dépendance compulsive aux substances qui contiennent ce stimulant. C’est la raison pour laquelle il est si difficile pour les gens d’arrêter de fumer. Le fait d’arrêter de fumer crée un manque qui peut être extrêmement difficile à supporter.

La thérapie de remplacement de la nicotine aide à arrêter de fumer en fournissant une faible dose de nicotine à votre organisme. Cette petite dose satisfait votre besoin de nicotine et vous empêche de fumer et d’inhaler les produits chimiques toxiques contenus dans les cigarettes. Vous pouvez choisir d’utiliser des patchs à la nicotine, de mâcher des gommes à la nicotine ou d’utiliser des sprays et des inhalateurs à la nicotine pour réduire votre consommation de tabac. Vous avez le choix entre de nombreuses options, qui constituent toutes d’excellentes alternatives à la cigarette tout en atténuant les symptômes de sevrage de la nicotine tels que l’insomnie, les sautes d’humeur et les nausées.

Vous pouvez aussi essayer le CBD (sans THC) pour vous aider dans votre sevrage tabagique. En 2013, une étude scientifique avait prouvé que 40% des patients avaient arrêté de fumer grâce à la consommation du CBD.

 

Gérer son mental pour arrêter de fumer

Comment gérer ses envies de fumer? C’est là le plus difficile.

Éviter les éléments déclencheurs et utiliser des substituts nicotiniques sont utiles pour faire de votre mieux pour arrêter de fumer, mais la réalité est que vous serez toujours confronté à des envies intenses. Et c’est normal! Votre organisme est saturé de nicotine ce qui déclenche cette addiction. Alors conditionnez votre mental. La première chose à faire lorsqu’une envie intense vous frappe est de vous rappeler qu’elle va passer. Gardez à l’esprit que votre envie de fumer va passer et qu’elle n’a pas de prise sur vous. Que c’est vous qui avez le pouvoir en fin de compte.

Prévoyez des stratégies qui vous aideront à vaincre ces envies si elles deviennent trop fortes. L’une des meilleures façons d’étouffer une envie de fumer est de faire bouger votre corps. Faites n’importe quelle sorte d’activité physique, cela vous aidera à évacuer la tension. Il n’est pas nécessaire de faire des séances d’entraînement à haute intensité ou de s’exercer avec des poids ou d’autres machines d’exercice (bien que ces options puissent également fonctionner). Votre activité physique peut être aussi simple qu’une promenade ou une course. Si l’activité physique ne vous convient pas, essayez de vous occuper l’esprit et les doigts avec ces activités :

  • La lecture.
  • Les puzzles.
  • Jouez à des jeux vidéo.
  • Essayez de tricoter.
  • Écoutez de la musique.
  • Jouez d’un instrument.
  • Essayez l’art comme dessiner, peindre ou sculpter.
  • Créez quelque chose en pâte à modeler, ou en faisant des colliers de perles avec vos enfants!

Autre outil pour le mental pour vous aider à arrêter de fumer : la gratification. L’une des choses les plus importantes à faire pour lutter contre les envies de fumer est sans doute de se récompenser après un triomphe. Après avoir évité l’envie de fumer, offrez-vous une gratification ou récompensez-vous en faisant quelque chose que vous aimez. Mais faites attention à la façon dont vous vous récompensez. Se faire plaisir peut être une bonne chose, mais veillez à ne pas remplacer votre dépendance au tabac par une dépendance au sucre. Au bout du compte, vous finirez par associer cette récompense au fait de surmonter votre envie de fumer, ce qui vous facilitera la tâche à l’avenir. Voici quelques idées :

  • un massage
  • un parfum
  • une séance de maquillage
  • un moment avec un.e ami.e pour célébrer votre victoire
  • un très bon repas

Faites appel à la famille et aux amis 

Comme nous l’avons déjà mentionné dans cet article, arrêter de fumer est difficile pour de nombreuses personnes. Pour certains, cela peut être plus facile, mais ce n’est pas toujours le cas. Même avec les nombreuses thérapies et stratégies disponibles, rien n’est parfois plus utile que les personnes qui vous aiment le plus.

La famille et les amis sont là pour vous, dans les meilleurs comme dans les pires moments. Si vous êtes dans une bonne passe sans tabac, célébrez avec vos proches vos petites victoires du quotidien. Si vous avez succombé à une envie et fumé, votre famille et vos amis seront un excellent système de soutien pour vous aider à vous remettre sur la bonne voie, et à ne pas tomber dans la spirale de la mauvaise estime. Vous pouvez le faire, ils croient en vous, et nous aussi!

Pensez aussi au fait que vous arrêtez de fumer pour ne pas les entraîner avec vous : le tabagisme passif fait aussi des ravages parmis les amis et la famille des fumeurs.

 

Thérapie cognitivo-comportementale

Rencontrer un thérapeute et parler de votre habitude de fumer est une autre excellente piste pour vous aider à arrêter de fumer. La thérapie cognitivo-comportementale aide à changer votre façon de penser et à reconnaître les schémas dans vos processus de pensée. Cette forme de traitement peut impliquer :

  • L’identification des cas de pensées négatives et la manière de les réévaluer.
  • Identifier les comportements inutiles que l’on trouve chez soi et chez les autres.
  • Renforcer la confiance en soi et récompenser les actions et les pensées positives.
  •  Apprendre à résoudre les problèmes dans les situations difficiles et les moments de faiblesse lorsqu’une envie de fumer vient.

La thérapie cognitivo-comportementale aide les gens à reconnaître que les problèmes psychologiques sont basés sur des pensées et des comportements inutiles. Pour les fumeurs, cette thérapie aide à déterminer ce qui les pousse à fumer et comment ils peuvent corriger ces sentiments et schémas de pensée et se détourner de cette mauvaise habitude pour en prendre des nouvelles plus constructives.

 

Prendre des vitamines

Des études ont prouvé que le tabagisme peut réduire considérablement la quantité de vitamines B et C dans l’organisme. Avec ces carences en vitamines, vous êtes plus susceptible de continuer à fumer des cigarettes comme mécanisme d’adaptation.

Le stress au travail ou à l’école est souvent cité comme l’une des principales raisons pour lesquelles les gens fument. Si le fait de fumer fait baisser le taux de vitamine B dans votre organisme, cela commence à devenir un cercle vicieux, car la vitamine B est connue pour aider à gérer et à éliminer le stress. Ainsi, vous êtes stressé et fumez pour continuer à vous sentir stressé par la suite. Au lieu de vous tourner vers la cigarette, pourquoi ne pas prendre un supplément de vitamine B ? Cela vous aidera à gérer votre stress, et dans votre sevrage tabagique.

La vitamine C est un puissant antioxydant qui aide à protéger nos cellules des dommages que peut causer la fumée de cigarette. La vitamine C renforce les défenses naturelles de l’organisme et nous protège du développement de maladies chroniques et de l’hypertension artérielle. Fumer élimine cette vitamine et laisse votre corps vulnérable au stress oxydatif, qui est à l’origine de nombreuses maladies chroniques. En prenant des suppléments de vitamine C, vous aiderez votre corps à se renforcer en stimulant son système immunitaire. Vous vous sentirez plus fort, et vous ressentirez moins le besoin de fumer pour vous sentir bien.

Arrêter de fumer et vos options d’assurance-vie

Cesser de fumer est un cheminement qui demande du temps et de l’énergie. Comme pour l’obtention d’un régime d’assurance-vie, vous le faites pour les personnes qui comptent le plus pour vous. Après avoir vaincu le tabagisme, l’un des nombreux avantages dont vous bénéficierez désormais sera la réduction des primes d’assurance vie. Comme nous l’avons mentionné plus haut, le tabagisme et les primes d’assurance vie ne font pas bon ménage ; arrêter de fumer est votre meilleure option pour économiser sur l’assurance vie. Choisissez une vie plus saine et choisissez des primes moins élevées pour vous.

Lorsque vous êtes prêt à vous intéresser à l’assurance vie, nous serons là pour vous aider. Jetez un coup d’œil sur la façon dont nous faisons les choses différemment lors de la demande et de l’achat d’une assurance vie. N’hésitez pas à remplir notre court formulaire de demande de soumission gratuite pour lancer le processus et commencer à découvrir vos options de couverture dès maintenant !

Nous vous souhaitons bonne chance dans votre démarche d’abandon du tabac !

 

Écrit par Diane Taes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Like this article? You might also like these...

santé aînés après 50 ans
Conseils Santé

Comment rester en bonne santé après 50 ans? 

Près d’un Canadien sur six (5,8 millions) est âgé de 65 ans ou plus, et ce groupe …

Read more
homme coupant cigarettes
Conseils Santé

Payer moins cher son assurance vie : comment arrêter de fumer

Lorsqu’il s’agit de tabagisme et d’assurance-vie, les deux ne font pas bon ménage. Comme n’importe quel fumeur …

Read more
Conseils Santé

Comment éviter la dépression pendant la retraite?

Comment éviter la dépression pendant la retraite? Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de 20 % …

Read more